La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le vigneron manque de bouteilles

Désorganisée par la pandémie et la guerre, la chaîne de production du verre transparent est à la peine. Les vignerons suisses s’inquiètent, d’autant plus qu’ils observent une hausse des prix sur le marché des fournitures. 

La Suisse, qui importe une partie de son verre transparent, observe des retards pouvant aller de deux semaines à un mois. © KEYSTONE
La Suisse, qui importe une partie de son verre transparent, observe des retards pouvant aller de deux semaines à un mois. © KEYSTONE

Pierre-André Sieber

Publié le 28.05.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Vins » Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse. Avec la pénurie qui frappe l’industrie de fabrication des bouteilles, le dicton a du plomb dans l’aile. Chahutée par la guerre en Ukraine et la hausse du prix du gaz nécessaire à production du verre, la filière de production vit une situation très tendue qui touche surtout les vignerons utilisant les bouteilles de verre blanc transparent pour les vins rosé et blanc. En France, les attentes sur ces fameux flacons peuvent aller jusqu’à 6 mois. En Suisse, la situation est moins critique mais les prix augmentent fortement et les retards de livraison inédits existent. 

Un produit rare qui devient cher 

«L’arrêt d’usines fabriquant des bouteilles en Ukraine et deux ans de pandémie ont désorganisé production et approvisionnement», explique Mathias Delal

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00