La Liberté

Ben & Jerry’s refroidit Israël

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
24.07.2021

Territoires occupés. Terminé les ventes de glaces dans les Territoires occupés! La décision est tombée en début de semaine chez Ben & Jerry’s. Par ce choix, la compagnie américaine refroidit un peu plus les rapports entre Israël et les entreprises désireuses de soutenir la cause palestinienne.

En dénonçant la colonisation israélienne à sa façon, Ben & Jerry’s entend faire passer les valeurs politiques et humanitaires avant l’aspect commercial. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que la marque établie dans le Vermont fait preuve d’un tel engagement. Elle avait déjà assuré son soutien au mouvement Black Lives Matter par le passé.

L’Etat hébreux a fustigé, à travers cet acte, la puissance du mouvement américain Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) qui aurait pesé dans la décision de Ben & Jerry’s. Les autorités israéliennes ont demandé l’application de la loi anti-BDS afin de pousser plus d’une trentaine d’Etats américains à boycotter la marque de crème glacée

Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00