La Liberté

L’individu et son énergie soumis au vote le 9 juin

Leonardo Gomez Mariaca, vice-prés. Vert'libéraux fribourgeois, Fribourg

Publié le 01.05.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

Le 9 juin prochain, nous voterons sur un paquet de mesures modifiant nos lois traitant de l’énergie. Appelé acte modificateur unique ou en allemand «Mantelerlass», il propose des changements. Parmi ceux-ci: l’élargissement des possibilités de regroupements en vue de la consommation propre et de communautés électriques, indépendantes du fournisseur d’énergie local.

Historiquement, les lieux de production et de transformation d’énergie sont éloignés des lieux de consommation. L’architecture du système énergétique est organisée depuis un «centre» de production vers une «périphérie» de consommation. Mais la décentralisation est venue changer ce paradigme: l’appropriation par les citoyens de la technologie photovoltaïque a par exemple permis un accroissement exponentiel de la production solaire.

Selon les estimations de Swissolar, le courant électrique d’origine solaire devrait ainsi représenter 10% de la production d’électricité du pays en 2024. Ces chiffres influencent la sécurité d’approvisionnement, puisqu’ils confirment une réduction de la dépendance suisse au courant provenant de l’étranger. L’impact de cette volonté d’autonomie énergétique n’est pas à sous-estimer dans la lutte pour le climat: le regroupement énergétique permet aux citoyens de s’approprier les enjeux de consommation.

Cette démocratisation constitue alors le socle culturel nécessaire à la réduction de la consommation d’énergie et aux défis écologiques qu’elle entraîne: l’avènement du prosommateur (un consommateur qui devient un acteur responsable) sera celui du militantisme de masse. Ce sera donc un oui le 9 juin prochain.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11