La Liberté

Un effort sur les compensations

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le modèle de compensation financière pour les femmes a été soutenu par la gauche sans enthousiasme. © Keystone
Le modèle de compensation financière pour les femmes a été soutenu par la gauche sans enthousiasme. © Keystone
Partager cet article sur:
15.09.2021

Le Conseil des Etats fait un geste pour les femmes qui devront travailler jusqu’à 65 ans

PHilippe Castella

Retraite » Le Conseil des Etats a fait un effort sur les compensations prévues dans le projet de réforme de l’AVS (AVS21) mardi. Il s’agit de faire passer la pilule du relèvement de l’âge de la retraite des femmes à 65 ans, celle-ci devant être avalée en votation populaire, étant donné qu’un référendum de gauche paraît déjà certain.

Jusqu’ici, les deux Chambres s’étaient déjà mises d’accord sur le point central de cette réforme: les femmes travailleront un an de plus, soit jusqu’à 65 ans, pour toucher une rente complète. Autre point d’accord, ce relèvement sera étalé sur quatre ans par tranche de trois mois. Reste à savoir si ce sera à partir de 2022 ou, plus vraisemblablement, 2023 que cette réforme entrera en vigueur.

La TVA gri

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00