La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Pisa: la Suisse rechigne à tester la culture financière des jeunes

Le test Pisa examine aussi la culture financière des jeunes. Mais la Suisse n’a jamais choisi cette option

Difficile de connaître précisément la capacité des jeunes Suisses à gérer leurs finances. © Keystone
Difficile de connaître précisément la capacité des jeunes Suisses à gérer leurs finances. © Keystone

Ariane Gigon

Publié le 20.06.2022

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Education » Un jeune de quinze ans sur quatre est incapable de prendre des décisions même simples sur ses dépenses quotidiennes. C’est le résultat du dernier test Pisa sur la culture financière. Et les jeunes Suisses? Impossible de le savoir, car le pays des banques ne participe pas à cette option. Une lacune qui fait l’objet de critiques.

«Monsieur Davies contracte un prêt pour acheter une voiture pour sa famille. Le taux d’intérêt est fixe. Mais d’autres dépenses, comme les réparations et l’essence, varient. Si la famille Davies utilise davantage la voiture, quel sera l’effet sur les différents postes du budget?»

Les Estoniens calés

Cette question a été posée lors du troisième test de financial literacy (culture financière) du programme Pisa en 2018. Quelque 117’000 é

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11