La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La surdité prise en compte

Le National accepte une motion visant à reconnaître les trois langues des signes suisses

Dans l’hémicycle, le débat du jour était traduit en langue des signes à l’adresse du public assis dans les tribunes. © Keystone
Dans l’hémicycle, le débat du jour était traduit en langue des signes à l’adresse du public assis dans les tribunes. © Keystone

Bayron Schwyn

Publié le 02.06.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Parlement » Elle est sourde depuis sa naissance. Alors, dès son plus jeune âge, Noha El Sadawy a appris la langue des signes. Un apprentissage indispensable pour lui permettre de communiquer avec ses proches. Aujourd’hui, ce langage destiné aux sourds et aux malentendants doit être ancré dans la loi. Le National a soutenu hier par 134 voix contre 32 une motion visant à reconnaître et à promouvoir les trois langues des signes suisses.

Depuis quinze ans, Noha, une Vaudoise de 41 ans, travaille comme assistante documentaliste au service des ressources informationnelles et archives de l’Université de Lausanne. «Malgré toutes ces années à ce poste, peu de mes collègues savent parler la langue des signes. Je suis parfois à la limite de l’épuisement avec les efforts qu’il faut sans cesse faire pour communiquer. J’aimerais simplement pouv

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Fête techno illégale et fatale

    Espagne » Une Suissesse de 32 ans a été retrouvée morte sans cause déterminée lors d’une fête illégale dans le nord-ouest de l’Espagne. Une enquête a été...
  • Des étrangers sur la liste électorale?

    Bâle-Ville » L’octroi du droit de vote et d’éligibilité aux étrangers à Bâle-Ville a passé une nouvelle étape hier. Après l’adoption d’une motion il y a deux...
  • Des biens illicites à restituer

    Suisse-Ouzbékistan » Un accord est trouvé entre Berne et Tachkent sur la restitution d’avoirs qui ont été confisqués.Les avoirs définitivement confisqués...
  • Le renouvellement du soutien à la presse écrite malmené

    Conseil des Etats » Le soutien à la presse écrite locale et régionale ne doit pas être renouvelé en 2022. Contrairement au National, la commission compétente...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11