La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Flixtrain est là pour rester

Le train vert de la plateforme low cost Flix propose désormais un Berlin-Bâle. Est-ce l’arrivée du moins-disant social sur les rails suisses? Pour l’heure, la seule solution est de trouver un partenariat avec les CFF

Flixtrain dessert la gare badoise de Bâle, ou «Badischer Bahnhof» © Keystone
Flixtrain dessert la gare badoise de Bâle, ou «Badischer Bahnhof» © Keystone

Thomas Schnee

Publié le 28.06.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Mobilité » Les salariés du rail et les CFF doivent-ils avoir peur des petits trains verts venus d’Allemagne? Jeudi dernier, le premier Berlin-Bâle de la compagnie allemande Flixtrain est arrivé à quai sans encombre. Peu spectaculaire, cet «événement» a tout de même déclenché une levée de boucliers du côté du Syndicat du personnel des transports (SEV).

«Notre crainte est celle du «dumping» classique. Nous n’accepterons jamais des entreprises qui roulent sur le rail en Suisse sans convention collective de travail et avec des conditions de travail indignes», a déclaré son président Giorgio Tuti sur les ondes de la RTS. Partant du fait que jusqu’en 2029, date de la libéralisation du réseau, les CFF resteront maîtres du jeu, les inquiétudes de Giorgio Tuti semblent prématur&eac

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11