La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Comme la cocaïne: Une nouvelle poudre énergisante à sniffer suscite la polémique

Sniffy, tel est le nom de cette «poudre énergisante», fait scandale en France. Et bientôt également en Suisse?

Le mode de consommation de Sniffy ressemble à s’y méprendre à celui de la cocaïne, ce qui fâche les milieux de la prévention. © Keystone
Le mode de consommation de Sniffy ressemble à s’y méprendre à celui de la cocaïne, ce qui fâche les milieux de la prévention. © Keystone

Gilles Labarthe

Publié le 17.06.2024

Temps de lecture estimé : 7 minutes

«Sniffy est la dernière innovation en matière de poudre à inhaler dont tout le monde va parler. Booste instantanément ton énergie», vantent ses promoteurs. La poudre en question est blanche. Elle coûte une quinzaine d’euros, est fournie en flacon de 1 gramme, avec une petite paille. Et sur les réseaux sociaux préférés des jeunes, comme Instagram ou TikTok, les concepteurs de cette toute nouvelle «poudre à sniffer» font circuler des démonstrations vidéo expliquant son mode d’administration: par voie nasale, avec des gestes et une mise en scène qui imitent les codes de consommation de la cocaïne…

Côté visibilité, l’opération marketing orchestrée par les deux entrepreneurs marseillais (voir ci-dessous) à la base de cette «invention» cible une clientèle très jeune. Opération réussie: tout le monde en parle en France – ou presque. Notamment les médias, mais aussi les centres de pharmacovigilance, comme celui du Centre hospitalier universitaire de Marseille, qui dénonce l’ambiguïté

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11