La Liberté

Qu’une paire d’yeux pour le hors-jeu

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
André Baudois, l'arbitre de la rencontre opposant Grolley II et Morat II, en action lorsqu'il siffle. © Charly Rappo
André Baudois, l'arbitre de la rencontre opposant Grolley II et Morat II, en action lorsqu'il siffle. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
14.09.2021

Comment se débrouillent les arbitres des petites ligues sans l’aide précieuse de juges de touche?

Pierre Schouwey

Arbitrage » «Arbitre, hors-jeu!» Sur les terrains bosselés du canton, le rôle du libéro consiste à faire preuve d’anticipation, d’assurance… et de mauvaise foi. «Si je me rends compte que je suis en retard sur l’attaquant adverse et que je n’ai aucune chance de le rattraper, je lève la main et je gueule «hors-jeu». Systématiquement.» Membre de la charnière centrale des séniors du FC Sarine-Ouest, Jonathan Baechler (33 ans) a du métier, comme on dit. Comme lui, ils sont des centaines, chaque week-end dans les ligues mineures, à tenter d’influencer avec malice le coup de sifflet de l’arbitre, qui ne peut se fier qu’à son propre jugement.

Et les assistants qui longent la ligne en pas chassés, alors? Un privilège accordé uniquement à partir de la 2e ligue, soit dès la sixi&

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00