La Liberté

Dainese apporte un premier succès aux Italiens

Publié le 19.05.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Cyclisme » Le coureur de la formation DSM s’est imposé au sprint hier lors de la 11e étape du Tour d’Italie.

Alberto Dainese (DSM) a apporté à l’Italie un premier succès sur le Giro 2022. Il s’est imposé au sprint au terme de la 11e étape à Reggio d’Emilie devant le Colombien Fernando Gaviria. Au prix d’un finish ébouriffant, Dainese (24 ans) a pu dépasser Gaviria dans les ultimes mètres pour fêter une jolie victoire, sa première dans un grand Tour. «Ce matin, notre plan était de sprinter avec Cees Bol (l’autre sprinter de l’équipe DSM) mais ça n’a pas fonctionné comme ça», a expliqué Dainese, très ému après l’arrivée.

Sur le podium, l’Italien a eu droit à la traditionnelle bouteille géante de Prosecco, comme ses prédécesseurs. Mais, changement notable, le magnum avait été débouché par précaution pour éviter la mésaventure survenue la veille à Biniam Girmay, blessé à l’œil gauche par le bouchon de sa bouteille de vainqueur. Le malheureux Erythréen, premier coureur noir africain à gagner une étape d’un grand Tour, a dû abandonner le Giro le matin. «Les examens ont révélé des lésions à l’œil gauche qui nécessitent la plus grande précaution et du repos», a précisé l’équipe belge qui entend protéger sa pépite de 22 ans, vainqueur fin mars de Gand - Wevelgem.

Il n’y a eu aucun changement majeur au général où l’Espagnol Juan Pedro Lopez (Trek) reste porteur du maillot rose. L’Equatorien Richard Carapaz a toutefois empoché trois secondes de bonification dans un sprint intermédiaire. Il remonte au troisième rang, à égalité de temps avec le Portugais Joao Almeida, à 12 secondes de Lopez. Disputée sous la chaleur, cette étape de 203 km partie de Santarcangelo di Romagna ne présentait aucune difficulté notoire et semblait promise aux sprinters. Le Belge Dries De Bondt a tenté sa chance en solitaire à 60 km de l’arrivée, mais il a été repris peu avant la flamme rouge. Aujourd’hui, la 12e étape sera la plus longue de ce Giro. Elle traversera la chaîne des Apennins de Parme à Gênes, sur 204 km. ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11