La Liberté

Quotas viticoles maintenus

Publié le 25.05.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Vins » Malgré un millésime qui a souffert de la météo, Vaud ne baisse pas la production.

Le canton de Vaud a décidé d’augmenter légèrement, voire de maintenir, les quotas de production 2022 pour les divers crus de chaque région viticole. Ils ont été fixés alors que le millésime 2021 s’est montré «historiquement faible» (gel, grêle, mildiou, etc).

Ces droits de production, exprimés en kilo par mètre carré de vigne, représentent les quantités maximales pouvant être encavées par les opérateurs de la branche vitivinicole, a rappelé hier l’Etat de Vaud dans son communiqué. Ils sont fixés par le Département de l’économie, de l’innovation et du sport (DEIS) en collaboration avec la Communauté interprofessionnelle du vin vaudois (CIVV).

Dans le détail, les quotas définis en 2022 sont augmentés pour la production de chasselas et les autres cépages blancs de 1 à 1,10 kg/m2 dans toutes les régions du canton et à 1,15 pour Lavaux, «en raison de l’état des stocks et de la demande pour cette région».

Pour le gamay et le garanoir, seuls les quotas du Chablais, de Bonvillars et des Côtes de l’Orbe sont ajustés de 0,90 à 1 kg/m2, alors que les limites de production restent inchangées à 0,90 pour les autres régions.

Le Vully maintient les quotas à 1,10 pour tous les cépages, sauf pour le pinot noir à 1. Suite à la grêle de 2021, les régions de Bonvillars et des Côtes de l’Orbe augmentent aussi les limites de production pour le pinot noir à 1 kg/m2. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Diabolo en verve

    Festival » Pour sa dixième édition, le Diabolo Festival a affiché complet ce week-end à Morges. Le festival pour enfants a accueilli quelque 7000 personnes. En...
  • Les dangers du plastique

    Exposition » Près de 55 tonnes de plastique entrent chaque année dans le Léman, alors que seules 10 tonnes en sont extraites. A Nyon, une exposition met en...
  • Repérer les jeunes talents

    Danse » Le Prix de Lausanne organise du 4 au 9 juillet un stage d’été pour jeunes talents. Les candidats suivront une semaine de cours de danse classique et...
  • pictogramme abonné La Liberté Pierre-Yves Maillard et la lutte sociale s’imposent

    Le PS vaudois a trouvé une solution pour maintenir Pierre-Yves Maillard et Roger Nordmann dans la course aux fédérales 2023. Le premier sera candidat pour le...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11