La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Récit d’une lumineuse existence

Pro Fribourg consacre une publication à Yoki en lien avec le centième anniversaire de sa naissance

La piscine de l’Institut Stavia, à Estavayer-le-Lac, abrite cinq petites fenêtres, œuvres de Yoki. © DR
La piscine de l’Institut Stavia, à Estavayer-le-Lac, abrite cinq petites fenêtres, œuvres de Yoki. © DR

Stéphanie Schroeter

Publié le 21.12.2021

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Art » Il y a d’abord et surtout les églises. Mais des écoles, des entreprises, des banques, des cabinets dentaires, des maisons ou des tea-rooms abritent aussi ses œuvres. Celles d’Emile Aebischer, alias Yoki, ornent de nombreux lieux dans le canton de Fribourg et bien au-delà de ses frontières. L’artiste fribourgeois, décédé en 2012 et dont l’année 2022 marque le centenaire de la naissance, est au cœur de la nouvelle publication de Pro Fribourg, présentée hier lors d’une conférence de presse. Yoki - l’art au service de la lumière. Emile Aebischer, artiste peintre et verrier a été publié en 2600 exemplaires, contre 1800 à 2000 pour un cahier usuel. C’est dire l’importance de cette thématique témoignant du rayonnement de Yoki.

Œuvres inconnues

Il aura fallu trois ans de reche

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00