La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Etudiants privés de petits boulots

Les secteurs employant des étudiants sont particulièrement affectés par la crise, au grand regret des jeunes adultes

A l’heure actuelle, le marché du travail est particulièrement compliqué pour les étudiants en quête de petit job. © Charly Rappo-photo prétexte
A l’heure actuelle, le marché du travail est particulièrement compliqué pour les étudiants en quête de petit job. © Charly Rappo-photo prétexte

Sophie Gremaud

Publié le 19.01.2021

Temps de lecture estimé : 9 minutes

Partager cet article sur:

Emploi » Les restaurants, centres de loisirs et magasins de bien non essentiels sont sont fermés, mais où travailleront nos étudiants? Selon une étude publiée en 2017 par l’Office fédéral de la statistique (OFS), 71% des étudiants des hautes écoles universitaires exercent une activité rémunérée en marge de leurs études, contre 78% dans les hautes écoles spécialisées et 83% dans les hautes écoles pédagogiques. Avec l’arrivée de la pandémie, le marché déjà très concurrentiel des jobs d’étudiants a vu son offre fortement réduite. En effet, si les restrictions sanitaires et la fermeture des lieux publics privent les jeunes de sorties, elles tourmentent également les secteurs qui les recrutent. Pour certains, cette impossibilité de travailler resserre un budget d&

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00