La Liberté

L’incroyable aventure d’un voyage à coups de pédales

Sylvain Crausaz au milieu du désert de Merzouga au Maroc. © Sylvain Crausaz
Sylvain Crausaz au milieu du désert de Merzouga au Maroc. © Sylvain Crausaz
Publié le 29.11.2021

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Coup de cœur » Sylvain Crausaz s’est lancé le défi de faire le trajet Fribourg-Maroc à vélo, tout seul et en trois mois.

Après trois mois de voyage au départ de Fribourg, Sylvain Crausaz, 19 ans, a rejoint Marrakech à vélo. «Mes motivations, c’était principalement de découvrir de nouvelles cultures et des paysages, tout en faisant du sport», explique-t-il. S’ajoutent au défi sportif ceux d’en apprendre davantage sur lui-même, de se reconnecter à la nature et de sortir de son confort quotidien. Pour préparer son voyage, le jeune homme se lance, accompagné de deux amis fribourgeois, dans un tour à vélo à destination du Tessin durant l’été 2021. La même année, il fait un an de stage au Mouret à l’Institut Les Peupliers, à la suite de ses études à l’Ecole de culture générale Fribourg. Ce stage lui permet non seulement de mettre de côté l’argent nécessaire pour se payer un vélo et du matériel de camping mais également de s’entraîner en s’y rendant régulièrement à vélo depuis Villars-sur-Glâne.

La liste des lieux traversés par Sylvain dans son parcours depuis le col du Petit-Saint-Bernard donne le vertige: Grenoble, Marseille, Barcelone, Grenade, puis Fès et le désert de Merzouga. Durant son trajet, le jeune Fribourgeois doit faire face au vol de son vélo à Valence, mettant en péril tout le projet. Après discussion avec les assurances, il peut racheter un vélo… qui sera vandalisé peu après. Une nouvelle mésaventure qu’il voit cependant comme une leçon de vie. Il poursuit tout de même son parcours pour découvrir le pays du «couchant lointain», le Maroc, où il restera un mois. Parmi ses plus belles expériences, se retrouver tout en haut des dunes au Maroc a été un moment très fort pour lui: «Tu te sens seul au monde, tu as l’impression de réellement vivre», raconte-t-il. Mais pour lui, le voyage dans son entièreté est un seul moment fort: «J’essaie de recueillir une partie des apprentissages de chaque rencontre pour créer mon meilleur «moi», me nourrir des valeurs d’un peu partout», ajoute Sylvain.

La notion de partage lui tient aussi fortement à cœur, et toute son aventure se trouve sur sa page Instagram @sylv_frolo. Un voyage rempli d’émotions, de leçons, de rencontres, de découvertes et de défis. Amélie Kadji

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Logements pour étudiants

    Apartis, fondation à but non lucratif, met à disposition des appartements et des studios pour les étudiants en ville de Fribourg
  • Un salon de coiffure, mais pas que

    Coup de cœur » Elisa Reynaud, 24 ans, vient d’ouvrir son salon de coiffure La Beauteria, spécialisé dans la transformation capillaire et la pose...
  • Pas d’ennui autour d’un puzzle

    C’est tendance!Il fait trop chaud, on reste à l’ombre, au frais, dedans. On sort un puzzle?Alors que les journées d’été se ressemblent, qu’il fait chaud à ne...
  • BeReal: l'intrusion ?

    L’article en ligne – Application » Depuis quelques mois, l’application BeReal promettant l’échange de moments authentiques entre amis prend de l’ampleur auprès...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11