La Liberté

Glaris sous son toit de ciel et d’ardoise

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le Mettmensee, qui se trouve à proximité de l’hôtel Mettmen. © Lise-Marie Piller
Le Mettmensee, qui se trouve à proximité de l’hôtel Mettmen. © Lise-Marie Piller
Partager cet article sur:
19.07.2021

Méconnu des touristes de Suisse romande, le canton est un paradis naturel qui regorge de surprises

Lise-Marie Piller

Escapades alémaniques » Nous sommes nombreux à passer nos vacances au pays. Toute la semaine, nous vous proposons donc des bons plans Outre-Sarine.

«Glaris? Mais pourquoi?» Ces mots, généralement lancés d’un ton incrédule, reviennent souvent lorsqu’on parle aux gens d’un séjour à Glaris. A priori, ce canton blotti entre Uri, Schwytz, Saint-Gall et les Grisons n’est pas le lieu où l’on pense à passer des vacances. Et pourtant, il regorge de surprises. Saviez-vous qu’il n’est composé que de trois communes depuis 2011? Qu’il est le seul canton où l’on peut voter dès 16 ans? Que sa population, d’environ 41 000 habitants, arriverait presque à tenir en ville de Fribourg? Qu’on peut y passer de 410 à 3614 mètres d’altitude? Mais place aux surprises visitables…

Ar

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00