La Liberté

Severodonetsk, nouvelle cible

Publié le 27.05.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Ukraine » L’armée russe continue de progresser vers Severodonetsk, dans l’est de l’Ukraine. Une ville dont la prise lui est indispensable pour contrôler totalement le Donbass. Kiev, inquiet d’un risque de débordement, réclame davantage d’armes lourdes pour égaler la puissance de feu russe. Dans certaines régions de l’est de l’Ukraine où se concentre l’offensive russe, «l’ennemi est nettement supérieur, en équipement, en nombre de soldats», a reconnu mercredi soir le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Mais les forces ukrainiennes «résistent à (cette) offensive extrêmement violente», a-t-il ajouté dans son message vidéo quotidien.

L’Ukraine souhaite recevoir des unités mobiles capables d’envoyer plusieurs roquettes simultanément. «C’est vraiment l’arme dont nous avons grandement besoin», a affirmé le ministre des Affaires étrangères Dmytro Kouleba, après des discussions avec des responsables gouvernementaux et des entrepreneurs au Forum économique de Davos. Par railleurs, les pays membres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont adopté hier une résolution qui condamne «avec la plus grande fermeté» l’agression militaire de la Russie et en particulier les attaques contre les services de santé. Un texte adopté par 88 voix contre 12 et 53 abstentions. ATS/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11