La Liberté

Des élus contre la guerre

Publié le 28.05.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Russie » Des élus communistes de la région de Primorié, dans l’Extrême-Orient russe, ont demandé hier, lors d’une réunion de l’assemblée locale, l’arrêt de l’offensive en Ukraine, avant de se voir privés de droit de vote. C’est la première fois qu’une telle initiative est lancée par des élus du parti communiste, formation qui soutient l’assaut lancé sur l’ordre du président Vladimir Poutine le 24 février.

Lors de cette réunion, le député Leonid Vassioukevitch, appartenant au Parti communiste de Russie, s’est levé et a lu une lettre adressée au président Vladimir Poutine, en dépit de plusieurs tentatives d’autres élus et du gouverneur de la région, également présent à la réunion, de le faire taire.

Ce dernier a ensuite demandé à priver de parole Leonid Vassioukevitch et un autre député communiste, Guennadi Choulga, qui l’avait soutenu après sa prise de parole, les accusant de «discréditer l’armée russe (…) qui se bat contre le nazisme». Ces deux députés ont ensuite été privés de droit de vote par l’assemblée pour la journée, à 27 voix pour et 5 contre. ATS/AFP

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11