La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Botanica 2022 s'intéresse aux plantes alpines, touchées par le réchauffement climatique

L’édition 2022 de Botanica s’intéresse à l’impact du changement climatique sur les plantes alpines

Non, non, les Alpes ne se sont pas encore complètement transformées en tropique. Ici, le Papiliorama, à Chiètres, qui participe à Botanica. © DR
Non, non, les Alpes ne se sont pas encore complètement transformées en tropique. Ici, le Papiliorama, à Chiètres, qui participe à Botanica. © DR

Tamara Bongard

Publié le 13.06.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Jardins botaniques » Elles n’ont pas de petits tubes de crème solaire pour se l’étaler sur les feuilles, ni de minuscules verres d’eau pour se désaltérer. Et elles n’ont rien fait pour mériter cela. Pourtant, elles aussi doivent composer avec le changement climatique.

Elles? Ce sont les plantes alpines. Botanica a choisi de leur consacrer son édition 2022, dans le cadre de son cycle dédié aux modifications du climat et au règne végétal. Les 25 jardins botaniques de Suisse participant à l’événement, dont le Jardin botanique de Fribourg et le Papiliorama de Chiètres, braquent ainsi les projecteurs sur ce sujet brûlant d’actualité. Jusqu’au 10 juillet, ce sont 70 manifestations qui abordent ce thème dans les différents lieux. Le docteur François Felber, président de l’associatio

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11