La Liberté

Subilia, devenir archipel

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Née à Lausanne, Anne-Sophie Subilia a toujours regardé vers l’ailleurs. © Charly Rappo
Née à Lausanne, Anne-Sophie Subilia a toujours regardé vers l’ailleurs. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
17.07.2021

Voyageuse, la poétesse et romancière lausannoise écrit avec la solitude pour horizon. Car si l’existence est un paysage, tout homme est une île

Thierry Raboud

Littérature » Dans son vaisseau d’enfant, Ulysse dort. Veillé par sa grand-mère, il rêve à petite distance tandis qu’on serpente entre les tilleuls ébouriffés par l’orage; air d’odyssée qu’il fallait bien pour rencontrer une poétesse au long cours. Anne-Sophie Subilia a donc confié son héros de 6 mois le temps d’une promenade à travers ce parc lausannois, puis dans les méandres de sa vie et de son œuvre.

«Ce serait génial de pouvoir écrire son roman avec son bébé sur les genoux», rêvassait-elle l’été passé, dans une correspondance avec l’écrivain congolais Richard Ali A Mutu à qui elle annonçait l’heureuse nouvelle. Ou comment vivre de sa plume et donner à vivre. «Disons qu’il faut saisir les moments d’écriture quand ils se présentent, tempère-t-elle désormais. Le travail est forcément entrecoupé, ce n’est pas toujours facile à accepter. Mais j’ai fini par entrer dans cette nouvelle habitude de création.»

Excursion intérieure

Elle a publié ce printemps un recueil de poè

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00