La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Roman historique: La va-t-en-guerre arrachée à l’oubli par Laurence Voïta

Roman historique: La va-t-en-guerre arrachée à l’oubli par Laurence Voïta
Roman historique: La va-t-en-guerre arrachée à l’oubli par Laurence Voïta

Geneviève Bridel

Publié le 31.05.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

Comment parler d’autrefois quand on est d’aujourd’hui? Eternel casse-tête du roman historique. Laurence Voïta le résout en révélant les épineuses questions que soulève un personnage quasi inconnu de la fin du XVIIIe siècle. Résultat, un livre qui dit avec sincérité comment elle a mêlé fiction et histoire sur la base d’un document aussi bref que stupéfiant: Charles Guérin, mercenaire suisse tué à Minorque au service du roi d’Espagne, était en réalité une femme. La Vaudoise imagine alors la folle équipée de Marie Anne (prénom fictif), 17 ans, soi-disant née à Saint-Gingolph, venue en habits d’homme s’engager à Monthey pour mourir aux Baléares.

A la fin de La Gingolaise, l’autrice reproduit les deux pages datées de 1781 qui relate

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11