La Liberté

Manhattan côté obscur

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
17.07.2021

Classique retrouvé » Au début des années 70, Jacqueline Susann (1918-1974) est entrée dans l’histoire des lettres américaines en devenant la première romancière à publier consécutivement trois best-sellers à l’aura scandaleuse: La vallée des poupées, The Love Machine et Une fois ne suffit pas. Longtemps introuvables dans une traduction française, les deux premiers titres ont été réédités il y a quelques années. La trilogie culte est enfin complétée cet été avec le retour en édition de poche de l’intense Une fois ne suffit pas. Ici, Susann entraîne le lecteur dans les entrailles d’une jet-set qu’elle connaît bien, elle qui fut l’épouse d’un producteur de cinéma influent. Sur le ton de la chronique urbaine, elle conte le destin terrible à Manhattan de January Wayne, la fille fragile d’un magnat ruiné. Tandis que son géniteur cherche un second souffle dans les bras d’une femme riche, January va entamer une relation difficile avec un amant plus âgé avant d’aller chercher un peu de réc

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00