La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les femmes du vin 4/6: Une créatrice d’arômes et d’émotions

A Douanne, dans le Jura bernois, Anne-Claire Schott exploite le domaine viticole familial depuis 2016. Rapidement, elle a décidé de reconvertir ses vignes en biodynamie, pour vivre au rythme de la nature.

Jusque dans la cave et les cuves, Anne-Claire Schott exploite à fond le concept de biodynamie. Une façon de créer des vins qui s’exprime dans sa série «Aroma der Landschaft». © Matthias Käsier
Jusque dans la cave et les cuves, Anne-Claire Schott exploite à fond le concept de biodynamie. Une façon de créer des vins qui s’exprime dans sa série «Aroma der Landschaft». © Matthias Käsier

Sébastien Goetschmann

Publié le 10.07.2024

Temps de lecture estimé : 6 minutes

A Douanne, sur le domaine familial de 4,5 ha qu’elle gère depuis 2016, Anne-Claire Schott développe une vision particulière de la viticulture. «Il a toujours été clair que je voulais travailler au moins en bio, en impactant le moins possible la nature.» Après des études en histoire de l’art et en sociologie à l’Université de Bâle, ainsi que de nombreux voyages, il n’était cependant pas clair qu’elle reprendrait les vignes du bord du lac de Bienne, jusque-là exploitées de manière traditionnelle par ses parents.

«Mais j’avais besoin de davantage de pratique plutôt que de fréquenter les bancs d’école. J’ai alors effectué un stage chez Sarah Meylan, au domaine de la Vigne Blanche, à Cologny (GE) pour voir comment une femme faisait ce métier, et me retrouver ailleurs qu&rs

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11