La Liberté

07.03.2021

Lausanne: ballottage général - le syndic Grégoire Junod en tête

A Lausanne comme ailleurs dans le canton de Vaud, le 2e tour des élections communales aura lieu le 28 mars (archives). © Keystone/LAURENT GILLIERON
A Lausanne comme ailleurs dans le canton de Vaud, le 2e tour des élections communales aura lieu le 28 mars (archives). © Keystone/LAURENT GILLIERON
A Lausanne comme ailleurs dans le canton de Vaud, le 2e tour des élections communales aura lieu le 28 mars (archives). © Keystone/LAURENT GILLIERON
A Lausanne comme ailleurs dans le canton de Vaud, le 2e tour des élections communales aura lieu le 28 mars (archives). © Keystone/LAURENT GILLIERON
Florence Germond (à gauche), Emilie Moeschler (au centre) et Grégoire Junod (à droite): c'est le trio socialiste de tête du premier tour à la Municipalité de Lausanne dimanche. Il faudra toutefois attendre le second tour du 28 mars pour confirmer leur élection. © Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Florence Germond (à gauche), Emilie Moeschler (au centre) et Grégoire Junod (à droite): c'est le trio socialiste de tête du premier tour à la Municipalité de Lausanne dimanche. Il faudra toutefois attendre le second tour du 28 mars pour confirmer leur élection. © Keystone/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Partager cet article sur:
07.03.2021

Le premier tour des communales à Lausanne se termine dimanche sur un ballottage général. C'est l'alliance rose-rouge qui arrive en tête, avec le syndic socialiste Grégoire Junod en première position, devant Florence Germond et Emilie Moeschler puis le POP David Payot.

Respectivement, le syndic récolte 15882 voix, la municipale des finances 15'535, la nouvelle venue 14'917 et le municipal des écoles 14'460. Suivent ensuite deux autres sortants, la Verte Natacha Litzistorf (environnement et logement) avec 10'782 voix et le PLR Pierre-Antoine Hildbrand (économie) avec 9519 voix.

Les deux autres candidats écologistes, qui s'étaient présentés sur une liste indépendante de la traditionnelle "formule magique" rose-rouge-verte, avec Mme Litzistorf, se placent en 7e et 8e position. Daniel Dubas récolte 8557 voix et Xavier Compagny 8320.

La deuxième candidate PLR, Florence Bettschart-Narbel, ferme la marche des candidatures les plus papables avec 8101 voix. Plus loin derrière, suivent une Vert'libérale (Virginie Cavalli) et un UDC (Fabrice Moscheni) avec quelque 3000 voix. Au total, 26 candidats briguaient un siège à l'exécutif.

Ballottage plutôt rare à Lausanne

Personne n'ayant obtenu la majorité absolue de 16'349 voix, un deuxième tour sera donc nécessaire le 28 mars prochain, avec délai du dépôt des listes fixés à mardi 12h00. A noter que le ballottage général est plutôt rare pour la Ville de Lausanne. La participation s'élève, elle, à 37,65%, soit pratiquement la même qu'il y a cinq ans.

Le pari des Verts de lancer un ticket séparé à trois n'a donc pas été très concluant, les deux nouveaux candidats écologistes arrivant clairement derrière les cinq sortants et la nouvelle candidate PS. Il est probable que l'un des deux devra se désister pour le second tour. Tout dépendra des résultats des Verts au Conseil communal, a relevé Xavier Company, qui explique que des discussions à l'interne doivent avoir lieu.

"Nous avons fait un pari sur des valeurs, pas sur des personnes", a ajouté le candidat écologiste. Mais il reconnaît que l'alliance rose-rouge a fait "un beau tir groupé devant, tiré par les sortants".

La liste réduite de la "gauche plurielle" (PS-POP) a en effet très bien fonctionné, David Payot n'ayant pas été sanctionné par la population lausannoise, comme certains le craignaient. La gauche devrait rester ultra-majoritaire à l'exécutif.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00